Lydie FROGÉ

   Hélène COZZI, (collaboratrice)

 Sage-Femmes échographistes

3 Rue FREMONT 78300 POISSY   (voir Plan d'accès)

 

Secrétariat et prise de rendez-vous

01 30 06 04 61


A 100 m de la Collégiale de POISSY

Gare SNCF / RER A / GARE ROUTIERE   à 7 mn a pied. (voir plan bus)

   possible à la roseraie (gratuit avec disque) ou  parking de la piscine (gratuit, face parc Meissonier).

 

Pour tout rendez-vous, il est souhaitable que vous apportiez  les échographies précédentes et les résultats de vos examens biologiques, en particulier celui du dépistage de la trisomie 21 si vous l'avez réalisé. Pensez à demander à votre médecin une copie avant l'examen du deuxième trimestre.

Evitez les jours précédents l'examen les crèmes ou huiles anti-vergetures et les savons hydratants sur le ventre.

 

L'échographie est un acte médical  parfois difficile, qui demande silence et concentration et engageant la responsabilité du praticien. Nous accueillons avec plaisir une personne accompagnante lors de l'examen. Les jeunes enfants risquent de perturber l'examen, ils ne sont donc pas admis en salle d'examen et ne peuvent rester seuls en salle d'attente.

 

Plan d'accès


3 rue Fremont
78300 Poissy

Planning

 
Lundi
Mardi
Mercredi
Jeudi
Vendredi
Samedi
             
FROGE Lydie
9h00-17h00
9h00-19h00
9h00-13h00
9h00-19h00
9h00-14h00
             
             
15h00-19h00
9h00-19h00
             

 

Si vous souhaitez un dépistage combiné de la trisomie 21 au premier trimestre de la grossesse:

  • Soit nous complétons l'ordonnance préétablie par votre medecin avec les résultats de votre échographie (mesures de la longueur Craniocaudale et de la Clarté Nucale entre 12 et 13 semaines d'aménorrhée)
  • Soit nous vous fournirons les documents nécessaires

Pour ce dépistage, qui prend en compte votre âge et les résultats de l'échographie, il faudra compléter par une prise de sang (dans n'importe quel laboratoire) le jour ou au maximum dans la semaine qui suit l'échographie.

Les calculs de risque seront effectués par un laboratoire référent et les résultas nous seront adressés ainsi qu'à votre médecin avec un délai d'environ une semaine.

Si ce dépistage vous situe dans une zone à risque (ce qui n'implique pas une anomalie sur votre enfant mais une augmentation du risque statistique), une consutlation spécialisée dans un centre de diagnostic prénatal vous sera proposée avec possibilité de faire pratiquer des tests diagnostics (et non pluis de dépistage).


Lydie FROGÉ  Numero de Réseau périnatalité MYPA: 78 16 055 1231 02

Ce document a pour but de vous aider à faire le meilleur choix pour vous et votre bébé en vous expliquant d'une part les raisons pour lesquelles des examens échographiques vous sont proposés, d'autre part les informations que les médecins et les sages-femmes en attendent, avec leurs bénéfices et leurs inconvénients. Ces examens sont proposés à toutes les femmes enceintes, mais ils sont facultatifs. Ils sont en partie remboursés par la sécurité sociale.  

 

Qu'est-ce qu'une échographie ?  

     

L'échographie est une technique médicale qui permet l'exploration du corps humain selon un procédé utilisant les ultrasons. Cet examen est, en l'état actuel des connaissances scientifiques, sans danger pour le fœtus, même de façon répétée.

 

Comment se déroule l'examen ?   

     

Pour faire cet examen, une sonde est posée sur la peau de votre ventre après étalement d'un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons.  Dans ce cas, le capteur est placé dans une protection à usage unique. Cette protection est le plus souvent en latex: si vous êtes allergique au latex prévenez la sage-femme échographiste car des incidents ou des accidents peuvent se produire.

La sage-femme vous fera part de ses constatations lorsque l'examen sera terminé, moment où vous pourrez lui poser toutes les questions que vous désirez. En cas de doute sur une anomalie ou si l'examen est incomplet du fait de la position du foetus, elle vous en informera et pourra vous demander de revenir pour des échographies complémentaires ou de consulter un autre spécialiste.
A l'issue de l'examen, un compte-rendu vous sera remis, accompagné des clichés correspondants. Un autre exemplaire sera transmis à votre médecin  ou à la sage-femme qui suit votre grossesse. Les informations médicales vous concernant sont archivées de manière sécurisée.
Cet examen MEDICAL nécessite vigilance et concentration. Ce n'est pas un spectacle. De plus, des informations médicales importantes concernant la santé de votre bébé sont délivrées. En conséquence, un seul accompagnant est accepté lors de cet examen, et la présence des enfants n'est pas autorisée.

 

A quelle date ? 

 

La première échographie doit avoir lieu de préférence entre 11 semaines d'aménorrhée et 13 semaines d'aménorrhée et 6 jours.(semaines de grossesses + 2 semaines de retard de règles)

 

A quoi sert l'échographie  du premier trimestre ?

 

Il y a cinq objectifs majeurs pour une échographie du premier trimestre :

  • Apprécier la vitalité du fœtus par la perception de son activité cardiaque et le contrôle de ses mouvements actifs.
  • Déterminer l'âge du bébé et la date théorique de l'accouchement. Pour cela, le foetus est mesuré de la tête aux fesses. On fixe alors le début de grossesse, basé sur ces mensurations, cette date est une évaluation qui a une précision de 5 jours en plus ou en moins. La grossesse sera à terme 9 mois après cette date. Ces mesures seront utiles pour surveiller la croissance ultérieure du foetus, aider les médecins à mieux estimer l'âge du foetus si vous faites une menace d'accouchement prématuré, alerter le médecin si nouv n'accouchez pas à la date prévue. En outre, grâce à cette première échographie, les tests sanguins éventuellement demandés pourront être interprétés avec une meilleure précision.
  • Dépister l'existence de jumeaux ou triplés.
  • Analyser l'aspect du fœtus et la structure de ses organes internes. De très nombreuses malformations sont détectables et l'amélioration du matériel d'échographie en accroît régulièrement le dépistage. Toutefois, l'échographie n'est pas infaillible. Tout bilan, même réalisé avec compétence, comporte des limites, notamment dans certaines conditions telles qu'une paroi abdominale trop épaisse, la position du foetus ou la date inappropriée de l'examen provoquant une mauvaise interprétation des mesures effectuées. Certaine malformations ne peuvent tout simplement pas être vues.
  • Dépister les anomalies chromosomiques. 

Les tests de dépistage ne sont pas obligatoires. Vous pouvez, pour des raisons religieuses, philosophiques ou personnelles, ne pas vouloir en bénéficier. C'est pourquoi nous demandons votre consentement pour réaliser tout test. Vous pouvez également souhaiter connaître le risque sans que ceci vous engage à une démarche supplémentaire. A chaque étape les résultats seront discutés avec vous et votre conjoint et  les décisions seront prises d'un commun accord. 

 

Le Dépistage de la Trisomie 21:

 


Si la taille du fœtus confirme un terme entre 11SA et 13 SA et 6 jours et si la clarté nucale est mesurable, on peut  proposer un test de dépistage de la Trisomie 21.

Le test de dépistage est basé sur l'âge maternel, la mesure de la clarté nucale et sur les résultats d'une prise de sang de la maman, appelés "marqueurs sériques". C'est un test combiné dont le résultat est exprimé en probabilité (p.ex. 1/100, 1/1000, ...). C'est un test qui nous permet d'évaluer si la surveillance échographique pour votre bébé suffit (si risque faible), ou s'il faut vous proposer des tests complémentaires (si risque élevé). Ce n'est pas un diagnostic de maladie, c'est un dépistage de foetus à Risque. Dans la grande majorité des cas, le résultat après examen de diagnostic sera normal et permettra de vous rassurer.

La Haute autorité de santé recommande aujourd'hui de pratiquer la prise de sang au premier trimestre, au moment de l'échographie. L'ordonnance des marqueurs de trisomie 21 du premier trimestre peut vous être délivrée par l'échographiste, le médecin ou la sage-femme que vous voyez en consultation.
Si, pour une raison personnelle cette prise de sang ne peut être pratiquée ou n'est pas souhaitée au premier trimestre, on peut calculer après l'échographie un risque basé sur l'âge maternel et la clarté nucale seulement et faire les marqueurs du deuxième trimestre (entre 14SA et 17SA+6 jours).
Dans de rares cas, la mesure de la clarté nucale n'est techniquement pas possible et le test combiné du premier trimestre ne peut pas être réalisé. On aura alors recours aux marqueurs du deuxième trimestre seuls.


Le dépistage de la trisomie par la mesure de la clarté nucale et la prise de sang vous sont proposés par la sage-femme échographiste en plus de la surveillance échoraphique de votre bébé, parce que chez certains foetus trisomiques, 

Le diagnostic:

 

Lorsque le risque calculé est plus grand que 1/250 (c'est à dire 1/100, 1/10..) on ne peut vous rassurer par la simple surveillance échographique. On vous propose alors de réaliser un diagnostic (amniocentèse ou biopsie de trophoblaste). Le résultat de cet examen nous dira si le fœtus est trisomique ou non. 
La seule façon de réaliser un diagnostic prénatal d'anomalie chromosomique consiste à prélever, à l'aide d'une ponction, des cellules fœtales, soit dans le placenta (biopsie de trophoblaste), soit dans le liquide amniotique (amniocentèse). Tous ces gestes présentent un risque de fausse couche évalué à 1%.

N'hésitez pas à nous interroger pour en savoir plus sur les possibilités et les limites de l'échographie.

 

Lydie FROGE: Numéro de réseau périnatalité MYPA:  78 16 055 1231 02.

 

 

Ce document a pour but de vous aider à faire le meilleur choix pour vous-même et votre bébé en vous expliquant les raisons pour lesquelles des examens échographiques vous sont proposés au cours de la grossesse, les informations que les médecins et les sages-femmes en attendent, les bénéfices et les inconvénients de ces examens. Ceux ci sont proposés à toutes les femmes enceintes, mais ils sont facultatifs. Les examens échographiques sont en partie remboursés par la sécurité sociale.

Qu'est-ce qu'une échographie ?  

     

L'échographie est une technique médicale qui permet l'exploration du corps humain selon un procédé, utilisant les ultrasons.

Comment se déroule l'examen ?  

 

Pour faire cet examen, une sonde est glissée sur la peau de votre ventre après étalement d'un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons. Dans certaines circonstances, il est nécessaire d'introduire un capteur dans le vagin afin d'être plus proche des structures fœtales que l'on souhaite étudier, ce qui n'est ni douloureux, ni dangereux. Dans ce cas, le capteur est placé dans une protection à usage unique. Cette protection est le plus souvent en latex: si vous êtes allergique au latex prévenez la secrétaire et la Sage-Femme échographiste car des incidents ou des accidents peuvent se produire.
Il s'agit d'un exament médical qui nécessite de la part de la sage-femme beaucoup de concentration et de vigilance. Elle vous fera part de ses constatations lorsque l'examen sera terminé, moment où vous pourrez lui poser toutes les questions que vous désirez. En cas de doute sur la croissance du fœtus ou l'existence d'une malformation, elle vous en informera et pourra vous demander de revenir pour des échographies ultérieures ou de consulter un autre échographiste spécialisé dans un domaine précis.

D'autre part, cette exploration n'est pas et ne doit pas se transformer en spectacle, la présence d'enfants ou  de trop nombreuses personnes pouvant distraire et perturber l'échographiste. A l'issue de l'examen, un compte-rendu vous sera remis, accompagné des clichés correspondants, et un exemplaire sera transmis  à votre médecin ou la Sage-Femme qui suit votre grossesse.

A quelle date ?

 

La deuxième échographie doit avoir lieu de préférence à 22-24 semaines d'aménorrhée. Elle permet un examen plus complet des différents organes.

A quoi sert l'échographie du deuxième trimestre ?

 

Il y a quatre grandes raisons pour faire cette échographie

  • Apprécier la vitalité et le bien-être du fœtus par la perception de son activité cardiaque et le contrôle de ses mouvements actifs.
  • Évaluer sa croissance.
  • Analyser l'aspect du fœtus et la structure de ses organes internes. De très nombreuses malformations sont détectables et l'amélioration du matériel en accroît régulièrement le dépistage. Tout bilan, même réalisé avec compétence, comporte des limites, notamment dans certaines conditions telles qu'une paroi abdominale trop épaisse, la position du fœtus ou la date inappropriée de l'examen provoquant une mauvaise appréciation des mesures effectuées. Certaines malformations ne peuvent tout simplement pas être vues. L'échographie n'est pas infaillible, elle permet de détecter environ deux tiers des malformations. Si une anomalie est suspectée, il peut vous être proposé d'autres examens pour infirmer ou confirmer celle-ci. Parfois, l'anomalie ne sera pas confirmée ou sera mineure et pourra disparaître au fil des semaines. Si le diagnostic est confirmé, l'équipe médicale vous donnera les explications nécessaires et vous orientera au mieux.
  • Observer l'environnement du fœtus : l'abondance de liquide amniotique dans lequel il baigne et la position du placenta.

L'échographie 3D ne fait pas partie de l'examen de dépistage. C'est un procédé sans danger, qui aide au diagnostic dans certaines circonstances, après un dépistage pratiqué en échographie classique en 2D. L'échographie 3D n'est pas obligatoire. Quand cela est possible, selon de la position du fœtus et les conditions techniques, l'échographiste peut essayer de vous montrer son visage en 3D.

N'hésitez pas à interroger votre sage-femme pour en savoir plus sur les possibilités et les limites de l'échographie.

Ce document a pour but de vous aider à faire le meilleur choix pour vous-même et votre bébé en vous expliquant les raisons pour lesquelles des examens échographiques vous sont proposés au cours de la grossesse, les informations que les médecins et les sages-femmes en attendent, les bénéfices et les inconvénients de ces examens. Ceux ci sont proposés à toutes les femmes enceintes, mais ils sont facultatifs. Les examens échographiques sont en partie remboursés par la sécurité sociale.

Qu'est-ce qu'une échographie ?

 

L'échographie est une technique médicale qui permet l'exploration du corps humain selon un procédé, utilisant les ultrasons. Cet examen est proposé à toutes les femmes enceintes mais il est facultatif. Les examens échographiques sont en partie remboursés par la sécurité sociale.

Comment se déroule l'examen ?  

 

Pour faire cet examen, une sonde est glissée sur la peau de votre ventre après étalement d'un gel destiné à favoriser le passage des ultrasons.
Dans certaines circonstances, il est nécessaire d'introduire un capteur dans le vagin afin d'être plus proche du foetus, ce qui n'est ni douloureux, ni dangereux. Dans ce cas, le capteur est placé après désinfection dans une protection à usage unique. Cette protection est en latex : si vous êtes allergique au latex prévenez  l'échographiste car des incidents ou des accidents peuvent se produire.
Cet examen nécessite de la part de la sage-femme échographiste beaucoup de concentration et de vigilance. Elle vous fera part de ses constatations lorsque l'examen sera terminé, moment où vous pourrez lui poser toutes les questions que vous désirez.


L'examen peut être incomplet du fait de la position de votre bébé. Dans ce cas, l'échographiste peut vous demander d'aller marcher un long moment puis de revenir. Il vous faut prévoir lors de cette échographie une disponibilité plus longue que la durée annoncée du rendez-vous.

A l'issue de l'examen, un compte-rendu vous sera remis, accompagné des clichés correspondants. Un compte rendu sera également transmis au médecin ou la sage femme qui suit votre grossesse.

A quelle date?

 

La troisième échographie doit avoir lieu de préférence à 32-34 semaines d'aménorrhée.

A quoi sert l'échographie du troisième trimestre ?

 

Il y a quatre grandes raisons pour faire des échographies au troisième trimestre.

  • Apprécier la vitalité et le bien-être du fœtus par la perception de son activité cardiaque et le contrôle de ses mouvements actifs.
  • Évaluer sa croissance, une estimation du poids est réalisée, elle a une précision de plus ou moins 15%. Cette estimation ne permet pas de prévoir le poids de naissance du bébé, car il n'est pas possible de prédire la date de l'accouchement, qui est considérée comme normale de 37 semaines à 41 semaines et 3 jours.
  • Analyser l'aspect du fœtus et la structure de ses organes internes. De très nombreuses malformations sont détectables et l'amélioration du matériel en accroît régulièrement le dépistage. Tout bilan, même réalisé avec compétence, comporte des limites, notamment dans certaines conditions telles qu'une paroi abdominale trop épaisse, la position du fœtus ou la date inappropriée de l'examen provoquant une mauvaise appréciation des mesures effectuées. Certaines malformations ne peuvent tout simplement pas être vues. L'échographie n'est pas infaillible, elle permet de détecter environ deux tiers des malformations. Si une anomalie est suspectée, il peut vous être proposé d'autres examens pour infirmer ou confirmer celle-ci. Parfois, l'anomalie ne sera pas confirmée ou sera mineure et pourra disparaître au fil des semaines. Si le diagnostic est confirmé, l'équipe médicale vous donnera les explications nécessaires et vous orientera au mieux. Ce ne sont pas les mêmes anomalies qui sont décelées aux différents examens c'est pourquoi i il y a en France un consensus pour réaliser une échographie à chaque trimestre. Au troisième trimestre, l'examen est plus focalisé sur le cerveau, le cœur, les intestins et les reins qui sont souvent mieux visibles car ils sont plus gros, et certaines de leurs pathologies ne se révèlent qu'au troisième trimestre. Par contre la face et les membres sont souvent mal visibles, mais leurs pathologies sont la plupart du temps déjà visibles au deuxième trimestre
  • Observer l'environnement du fœtus : l'abondance de liquide amniotique dans lequel il baigne et la position du placenta.  De même la position fœtale peut encore changer avant l'accouchement mais elle est contrôlée par l'obstétricien ou la sage-femme en début de travail

L'échographie 3D ne fait pas partie de l'examen de dépistage. C'est un procédé sans danger, qui aide au diagnostic dans certaines circonstances, après un dépistage pratiqué en échographie classique en 2D. L'échographie 3D n'est pas obligatoire. Quand cela est possible, selon de la position de votre fœtus, l'échographiste peut essayer de vous montrer son visage.

N'hésitez pas à interroger votre sage-femme pour en savoir plus sur les possibilités et les limites de l'échographie.

Tarifs

Tarifs Conventionnés  secteur 1

 

 

Tarifs des honoraires pratiqués par le cabinet

  •  Échographie du 1er Trimestre:      55,00 €
  •  Échographie du 2eme Trimestre:   89,00 €
  •  Échographie du 3eme Trimestre:   73,00 €
  •  Échographie de datation:             45,00 €

 

Pensez à amener votre carte Vitale

CMU et autres prises en charges acceptées sur présentation de justificatifs

 

Membre d'une Association de Gestion Agréée. 

 

Contact

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information.


3 rue Fremont
78300 Poissy
Tel : 01 30 06 04 61
Fax :

© 2016 MonEcho Report
N°DEP635627899170793178